Culture

Comment visiter les Gorges du Verdon par la route ?

Visiter les gorges par la route

Les Gorges du Verdon sont une attraction touristique de premier plan en Provence et l’une des plus belles vallées fluviales d’Europe. La région propose quantité de lieux emblématiques à visiter tout au long de l’année.

Les gorges remontent au Trias (il y a 250-200 millions d’années), lorsque cette partie de la France était sous l’eau, provoquant la formation de dépôts de calcaire et de corail, dont on peut encore voir les traces aujourd’hui.

Au fil des millénaires, les eaux se sont affaissées et les dépôts se sont fracturés, ce qui a donné naissance à des formations rocheuses striées caractéristiques. Une importante période glaciaire a remodelé le paysage, ouvrant de profondes gorges.

Le Verdon – qui, comme son nom l’indique, est un fleuve d’un vert éclatant et étonnamment verdoyant – coule entre les deux départements du Var et des Alpes de Haute Provence, mêlant leurs écosystèmes méditerranéen et alpin.

A ne pas louper !

La partie la plus étonnante est le canyon entre Castellane et Moustiers Sainte Marie, où la vallée peut plonger jusqu’à 700 mètres de profondeur, offrant des vues vertigineuses et des panoramas époustouflants sur la vallée.

Deux routes longent les Gorges du Verdon, et vous pouvez faire le tour des deux dans le cadre d’un circuit.

La route du côté sud (Var) est appelée localement la rive gauche ou route de la Corniche Sublime. Cette route est clairement délimitée et comporte deux voies et des barrières en bois, bien qu’il soit plus probable que vous rencontriez de gros bus touristiques sur cette route. Le paysage est ici vert et luxuriant (en fait, les arbres bloquent parfois la vue !)

La route du côté nord (Alpes de Haute Provence) est appelée localement la rive droite ou route des Gorges. Elle est spectaculaire et accidentée, avec beaucoup moins de végétation.

La route des Cretes dans les Gorges du VerdonInstead, offre des vues spectaculaires au début et à la fin du parcours, bien qu’au milieu, la route fasse une boucle en s’éloignant de la partie la plus profonde des gorges.

La meilleure façon de voir les gorges du Verdon depuis le côté nord est de faire un détour par la route des Crêtes. Cette boucle est encore plus raide et plus étroite, avec des dénivellations vertigineuses (et souvent sans barrières).

Quand partir pour visiter les Gorges ?

D’une manière générale, il est recommandé de partir très tôt le matin en été afin d’éviter la chaleur excessive et la circulation.

Prenez le chemin dans le sens inverse des aiguilles d’une montre si vous devez emprunter des virages en épingle à cheveux et des routes étroites, car vous serez en contact avec la falaise pendant une grande partie du trajet.

Les Gorges du Verdon sont le point de rendez-vous des motards, les quadistes, les cyclistes et les touristes en camping-car. Les campings y sont nombreux. Nous vous conseillons les campings natures comme Les Restanques, plus calmes et plus respectueux de l’environnement.

Si vous séjournez dans un hôtel ou un gîte, vous serez probablement basé soit à Moustiers Sainte Marie qui est l’un des plus beaux villages de France, mais avec des prix et des foules à la hauteur de son succès, soit dans la station balnéaire des Salles sur Verdon, soit dans la petite ville plus modeste et plus terre à terre de Castellane. Consultez cet article pour plus d’information sur les logements proche des Gorges.

L’itinéraire proposé ici, fait le tour des Gorges du Verdon dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, à partir de Castellane. Vous pouvez le parcourir en voiture confortablement en une journée, voire en une demi-journée (surtout si vous êtes à moto), bien que cela soit terriblement précipité.

Ou bien vous pouvez vous détendre et en faire un week-end. Vous trouverez dans autre second article une liste de suggestions de lieux intéressants à visiter en cours de route.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.